Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com

​Pratiquer la Puja pour Ganesh​a

La pratique Hindou de la dévotion à la maison, que l'on nomme Puja, est unique au monde.  En effet, elle est le résultat de l'esprit d'hospitalité pour lequel les hindous sont reconnus.  Dans les maisons Hindous, les invités sont reçus et traités comme Dieu et Dieu ne fait pas exception.  Lors de ce rituel matinal, les membres de la famille se réunissent dans la pièce à Puja pour honorer Dieu en tant qu'invité royal.  Une interaction intime et personnelle avec Dieu y prend alors lieux.  Durant la puja, celui qui tient office chante tendrement en Sanskrit pour la divinité, décrivant ses gestes d'affection et implorant ses bénédictions.  Pour terminer, il remercie la divinité de sa présence et lui dit au revoir et demande humblement pardon pour les erreurs qu'il aurait pu commettre durant le rituel.  C'est un rituel effectué quotidiennement dans des millions de maisons.  C'est un peu comme si chaque hindou avait un temple privé dans sa demeure où il invite les dieux à vivre, près de la famille.  Du point de vue mystique, cette pratique maintient les canaux ouverts pour connecter à la superconscience, ces espace divin des mondes intérieures, apportant paix, santé, prospérité et bonheur aux membres de la famille.  Du point de vue intellectuel, cette pratqiue maintient et renforce les croyances religieuses.  Du point de vue émotionnel, cette pratique maintient un amour florissant pour dieu, connu sous le nom de bhakti. 

 

Puja signifie "adoration". La puja que l'on fait chez soi est une version personnelle de la puja publique effectuée au temple.  Bien que la manière d'effectuer la puja varie entre les quatre dénominations principales de l'hindouisme et ses centaines de lignées, la base de chaque puja se retrouve dans les seize offrandes (shodasha upachara).  Ces dernières varient également quelque peu, selon les écrits qui sont suivis, voici une liste d'usage répandue :

 

1) vahanam, invocation;

2) sanam, offrir siège;

3) padyam, offrir de l'eau pour nettoyer les pieds;

4) argyam, offrir de l'eau pour nettoyer les mains;

5) chamaniya, offrir de l'eau à boir;

6) snanam, bain rituel;

7) vastram, offrir des vêtements;

8) yajnopavitam, offrir de la cordelette sacrée;

9) chandanam, offrir du bois de santal;

10) pushpam, offrir des fleurs;

11) dhupam, bruler de l'encens;

12) dipam, brandir la flâme sacrée;

13) naivedyam, offrir de la nourriture;

14) anjali, prier avec les mains l'une contre l'autre;

15) pradakshina, circumambulation;

16) udvasanam, adieux.

 

Tous les Hindous honorent et adorent Ganesh, c'est pourquoi nous présentons ici une puja pour ce Dieu universellement aimé, généreux, seigneur des commencements et maître des obstacles. Cette puja peut être effectuée par tous, jeune moins jeunes, Hindou et non-Hindou, Vaishnave, Shakta, Saivaite ou Smarta.  Ganesh est celui qui crée un pont entre toute les distinctions et unifie tous les peuples, c'est d'abord en adorant Ganesh que nous pouvons ensuite arriver à connaître tous les autres Dieux.

 

Instructions :

Aum sumukhâya svâhâ

Aum ekadantâya svâhâ

Aum gajakarnakâya svâhâ

 

Aum! Salutation au Dieu dont le visage est toujours brillant!

Aum! Salutation au Dieu qui n'a qu'une seule défense!

Aum! Salutation au Dieu qui a d'énormes oreilles d'éléphant!

 

Tenez la cuillère avec votre main gauche, prenez une cuillerée d'eau de la tasse tirta et placez-la dans la paume droite pour rincer la main, laissant tomber l'excès sur le sol ou sur un plateau. Mettez une autre cuillerée d'eau dans la main droite, dites "Aum sumukhâya svâh" et buvez l'eau. Répétez pour la deuxième et la troisième lignes, puis rincez la main droite à nouveau.

 

Aum Shuklâmbaradharam vishnum

Shashivarnam chaturbhujam

prasanna mattavâranam dhyâyet

sarvavighno pashântaye

 

Aum. O Seigneur vêtu d'un blanc splendide, imprégnant l'univers, brillant rayonnant comme les rayons de la pleine lune, tu as quatre bras puissants et un visage charmant et joyeux, nous méditons sur toi pour que tous les obstacles soient éliminés de notre chemin. 

 

Saluez Ganesha en plaçant vos mains en  añjali mudrâ, la pose de la prière. Ensuite, en récitant le verset, tapez vos tempes légèrement avec vos jointures à trois reprise. Vous pouvez également croiser les bras devant votre visage, la main gauche tapote le temple droit et vice versa. Placez vos mains en añjali mudrâ à nouveau en récitant les derniers mots du chant.

 

 

Aum adya pûrvokta evangunasakala

visheshena vishishtayâm asyâm shubhatithau

Aum Mahâganeshvara uddishya

Mahâganeshvara prîtyartham

Mahâganeshvara prasâda siddhyartham

yathâ shakti (chanter nom de la ville) deshe (insert the time of day)

dhyânâvâhanâdi Ganesha pûjâm karishye

Aum apa upasprishya

 

En ce moment particulièrement propice, ce temps et ce lieu, ce jour de bon augure, nous allons maintenant effectuer une puja pour Ganesh au mieux de notre capacité, afin que nous puissions réaliser la plénitude de votre grâce. 

Aum. En touchant cette eau pure, nous devenons purs.

 

En récitant cette déclaration, prenez une pincée de riz et maintenez-la à la hauteur de votre poitrine dans votre paume droite fermée, avec la main gauche ouverte, paume vers le bas, par dessus. Insérez l'heure du jour et l'endroit indiqué. Lorsque vous chantez le dernier mot, karishye, jettez doucement le riz vers la base de l'image ou du murti. Ensuite, avec la main gauche, placez une cuillerée d'eau dans votre paume droite et lavez rituellement les deux mains avec l'eau en essuyant les paumes ensemble quelques fois lorsque vous récitez "Aum apa upa sprishya". Une fois que le sakalpam a été chanté, la pûjâ ne doit pas être interrompu ou abandonné jusqu'à ce que les mantras de conclusion soient récités.

 

 

dhyâyâmi, âvâhayâmi, ratnasinhâsanam samarpayâmi

 

Nous méditons maintenant sur toi, Dieu Ganesh, et t’invitons à t’asseoir sur ce trône de lion orné de bijoux que nous t’avons préparé. 

 

Offrez une pincée de riz à Ganesh en chantant chacun des trois mots avant "samarpayâmi". Visualisez Ganesha assis sur un trône orné de pierres précieuses devant vous, souriant, plein de bénédictions, attendant d'être honoré en tant qu'invité dans votre maison.

 

pâdayoh pâdyam pâdyam samarpayâmi

hastayoh arghyam arghyam samarpayâmi

 

Nous baignons humblement chacun de tes pieds de lotus blancs et lavons doucement chacune de tes précieuses mains, cher Ganesh. 

 

Avec votre main droite, proposez une cuillerée d'eau pure en la maintenant devant la Déité pour un moment, puis placez là dans la tasse tirtha. C'est ainsi que que vous ferez toute offrande d'eau durant la pûjâ. En chantant la première ligne, visualisez que vous baignez les pieds de Ganesha. Offrez une seconde cuillère d'eau pure en prononçant la ligne suivante et visualisez que vous lavez les mains de Ganesh. 

 

Aum bhûr-bhuvah suvah âchamanîyam samarpayâmi

 

Aum! En présence des trois mondes, nous t’offrons humblement de l'eau fraîche et pure à boire. 

 

Offrez une cuillerée d'eau pure à Ganesh.Visualisez qu'il l'accepte dans sa main et qu'il la boit. 

 

Snânam--Ritual Bathing

 

Aum surasindhu samânîtam suvarnakalashâsthitam | snânârtham grihyatâm shambho salilam vimalam ganesha ||

gangâsnânam samarpayâmi

 

Nous t'offrons ce bain, Ganesh adoré, toi qui est pure, avec cette eau apportée du Gange dans ce pot doré. Nous t'avons baignés dans l'eau sacrée de Gange. 

 

En sonnant la cloche et en récitant ce verset, plongez une fleur dans l'eau du tîrtha et éclaboussez doucement Ganesh avec des gouttes d’eau. Faites ceci trois fois ou plus. Tenez la fleur dans votre main droite en mrigi mudrâ, la tige entre vos troisième et quatrième doigts. Si le design de l'autel le permet, vous pouvez verser de l'eau sur le mûrti, plutôt que de l'asperger pendant le chant.

 

Alakâram --Ornement et offrandes

 

vastrârtham mangalâkshatân samarpayâmi, upavîtârtham mangalâkshatân samarpayâmi Aum gandham grihâna surabhim andhakâ surasûdana, kunkumadi samâyuktam kulâchalaniketana divya parimala vibhûti chandana, kunkumam samarpayâmi

 

Nous te donnons ce riz intact, magnifique Ganesh, pour que tu puissiez profiter de vêtements resplendissants. Nous te donnons du riz intact, Dieu Ganesha, pour que tu sois orné d'un fil blanc et sacré en coton. Aum. O Seigneur, destructeur du démon Andhakâsura, toi qui résides dans les Himâlayas, acceptes ce chandana (bois de santal) et ce kukum (poudre rouge) et ces offrandes de choix.  

 

Habillez la divinité. Offrez une pincée de riz intact tout en chantant chacune des deux premières lignes. Répétez la troisième et la quatrième ligne à plusieurs reprises pendant que vous décorez la divinité avec des fleurs. La dernière ligne est récitée une fois lors de l'application de vibhûti (cendres saines), chandana (pâte de bois de santal) et kukuma. (Poudre rouge).

 

Pushpam - Offrande de fleurs

 

tadupari mangalâkshatân samarpayâmi, pûjârtham nânâvidhapatra pushpâni samarpayâmi 

 

Nous t’offrons maintenant ce riz intact de bon augure. Pour l'accomplissement de notre dévouement, nous te proposons de nombreux types de fleurs fraiches, notre Seigneur sans pareil. 

 

Une pincée de riz est offerte avec la première ligne. Une poignée de fleurs est offerte avec la seconde.

 

Dhûpam - Offrande d'encens

 

Aum vanaspatyudbhavaih divyaih, nânâgandhasamanvitaih, âghreyadhûpadîpânâm dhûpo-yam pratigrihyatâm.

dashângam guggulopetam sugandhan sumanoharam, âghreyah sarvadevânâm dhûpo-yam pratigrihyatâm.

dhûpamâghrâpayâmi, dhûpânantaram âchamanîyam samarpayâmi, mangalâkshatân samarpayâmi

 

Nous allumons le meilleur encens, de qualités magiques, de parfums variés et complet, Dieu Ganesh, que nous t'offrons dans notre maison. Nous te proposons ici dans notre maison, de l'encens fait des résines et des parfums les plus fins, d'une douceur et d’une arôme incomparable, pour que tu les inhales et que toi et tous les Dieux et Dévas s’en réjouissent. Avec enthousiasme, nous te proposons, notre Dieu resplendissant, de l'encens de résine fine, d'odeur céleste, envoûtant l'esprit, s'élevant d'une flamme nourrie de ghee. Nous te l'offrons ici dans notre maison. Cet excellent encens que nous avons dûment offert pour ton plaisir. Et nous t’offrons de nouveau de l'eau fraiche et douce à boire et du riz intacte et de bon augure.

 

Au cours de ce chant, faites trois cercles devant Ganesh avec de l'encens allumé maintenu dans votre main droite tout en sonnant la cloche avec votre main gauche. Complétez le troisième cercle et tracez un Aum en chantant la cinquième ligne, dhûpamâghrâpayâmi. À ce moment-là, élevez l'encens et faites retentir la cloche plus fort. Mettez l'encens de côté, et récitez les deux lignes suivantes. Avec la première, l'eau est offerte, avec la seconde, une pincée de riz.

 

Dîpam - Offrande de lumière

 

aum sâjyavarti trayopetam prâjyamangala dâyakam,, dîpam pashya dayârâshe dînabandho namo-stute.

 

aum âvâhitabhyah sarvabhyo devatabhyo namah, divya mangala dîpam sandarshayâmi,

dîpânantaramâchamanîyam samarpayâmi, mangalâkshatân samarpayâmi

 

Oh toi, celui qui est compatissant, l'ami des dévots! Vois cette lampe allumée avec du ghee et trois mèches et qui offre des bénédictions abondante. Salutations à toi ! 

 

Aum! Salutations à tous les dieux invoqués! Cette lumière divine et propice que nous vous offrons. Après cela, nous t’offrons de l'eau pure à boire et un riz intact.

 

Offrez la lumière à l'huile au Dieu Ganesh et sonnez la cloche pendant que vous chantez cet hymne.Comme avec l'encens, faites trois cercles devant Ganesh puis dessiner Aum avec la flamme. Ensuite, élevez la flamme et sonnez la sonnette plus fort, puis arrêtez de sonner. Offrez de l'eau, puis une fleur ou une pincée de riz.

 

Naivedyam - Offrande de nourriture

 

satyam tvartena (chant if in morning)

ritam tvâ satyena (if evening) 

parishiñchâmi

Aum amritamastu amritopastaranamasi svâhâ. Aum ganeshâya svâhÁ, Aum ganeshâya svâhÁ, Aum ganeshâya svâhÁ

 

Nous ajoutons la vérité à la vérité. Aum. Que cette nourriture sucrée et piquante soit transformée en nectar. Nous te proposons humblement cette nourriture.

 

Tout en récitant la première partie du mantra, découvrez la nourriture que vous offrez.  Ensuite, en chantant la dernière ligne et en sonnant la cloche, faite un cercle avec une cuillerée d'eau sur la nourriture et offrez-la à Ganesh. En faisant sonner la cloche doucement, offrez doucement l'arôme et les essences vitales de la nourriture ou des fruits à Ganesh. Faites ceci en balayant la nourriture avec une fleur dans la main droite, la tige vers le haut. La paume est tournée vers le bas pendant qu'elle se déplace sur la nourriture, puis tourne vers le haut lorsque le balayage s'approche de la Divinité, apportant l'arôme et le prâna vers le nez et la bouche de Ganesh. Lorsque vous terminez la troisième ligne, jetez doucement la fleur vers les pieds de Ganesh à la fin du balayage avec tout l'amour de votre cœur.

 

Aum âvâhitâbhyah sarvâbhyo devatâbhyo namah, nânâ vidha mahânaivedyam nivedayâmi,

yathâshakti samarpita mahânaivedyam kripayâ svîkuru

 

Aum! Salutations à tous les dieux invoqués! Parce que nous t’offrons ce que nous avons de meilleur, Dieu Ganesh, en toute sincérité et amour, considéres l'essence de cette nourriture comme s'ils faisait parti des meilleurs repas que tu ais jamais reçus. Au mieux de notre capacité à t’exprimer notre dévotion, nous t’offrons cette nourriture et nous te prions humblement de la recevoir.

 

Faites sonner la cloche fortement pendant que vous récitez le chant ci-haut, prenez une fleur ou une pincée de riz et maintenez-la à la hauteur de la poitrine au bout des doigts de la main droite. Lorsque vous prononcez le dernier mot, laissez doucement tomper le riz ou la fleur aux pieds de la Divinité. Posez ensuite la cloche et élevez vos mains au-dessus de votre tête en prière dévouée que Ganesh accepte le repas. Pendant que vos mains sont levées, fermez vos yeux et visualisez que Ganesh accepte et prend part au repas.   Après un moment, abaissez les mains et prononcer Aum en silence.

 

Vighneshvarâsh†ottara Satanâmâvalih-- Chant des 108 noms de Ganesh

 

 

Mantra Pushpam--Worship With Flowers

Aum yò-pâm pushpäm vedà, pushpàvân präjâvân pashüman bhàvati, chändramÄvâ äpâm pushpamº,

pushpàvân präjâvâºn pashüman bhàvati, ya ëvam vedà, yò-pâmÄyatànäm vedà, Äyatànavân bhavati.

Aum Shrî Mahâganeshvarâya namah, mantra pushpanjalim samarpayâmi

 

Celui qui comprend la beauté des puissances resplendissantes de l'Être suprême est béni d'une  vie belle et épanouissante de perfection de descendance et de d’abondance. La lune est certainement l’efflorescence de ces pouvoirs. Celui qui réalise les qualités de la lune, qui ne sont rien d'autre que l’éclosion des puissances divines, est béni d'une vie belle et épanouis de perfection, de descendance et d’abondance. Celui qui réalise ce principe et réalise la source d'où toutes ces puissances émergent, devient lui-même la demeure de ces puissances divines. Aum, salutations, Dieu Mahaganesha, nous t’offrons respectueusement ce mantra de fleur.

 

Tout en chantant ce mantra, tenez une poignée de fleurs devant vous en añjali mudrâ, les mains entrouverte à la hauteur de la poitrine en maintenant les fleurs sans les serrer. Récitez ces vers avec adoration. Pendant que vous prononcez le dernier mot, samarpayâmi, abaissez les mains (comme indiqué sur la photo) et lancez les fleurs dans l'air au-dessus du murti, offrant ainsi une douche de fleurs à Ganesh avec sentiments de gratitude et dévouement affectueux.

 

Åratî - Adoration avec la flamme

 

aum sâjyam trivartisamyuktam vahninâ yojitam mayâ, grihâna mangalâratim îsha putra namo-stu te.

aum âvâhitâbhyah sarvâbhyo devatâbhyo namah, divya mangaladîpam sandarshayâmi, âchamanîyam samarpayâmi

mangalâkshatân samarpayâmi

 

O Ganapati, fils du Dieu Siva, accepte cette arati que j'ai préparé avec du gee, trois mèches et du feu. Mes salutations à toi! Aum! Salutations à tous les dieux invoqués! Nous vous offrons cette lumière divine et propice. Après cela, nous t’offrons de l'eau pure à boire et du riz intact.

 

Pendant ce chant, tenez la lampe à huile allumée ou le brûleur de camphre dans votre main droite et la cloche à votre gauche. En sonnant la cloche et en récitant lentement le mantra arati, faites trois cercles dans le sens des aiguilles d'une montre devant Ganesh avec la flamme. Arrêtez-vous en haut du troisième cercle, abaissez légèrement la lampe et tracez le symbole aum en Sanskrit ou dans votre langue maternelle. Soulevez ensuite la flamme légèrement au-dessus du Aum que vous avez tracé dans l'éther akashic et faites sonner la cloche plus fort pour que les trois mondes l'entendent. Continuez à faire sonner la cloche fort en chantant la salutation de deux lignes ci-dessus aux devas ("âvâ-hitâbhyah ... sandarshayâmi"). Mettez la cloche et la lampe de côté puis, avec la flamme encore allumée, offrez une cuillerée d'eau avec "âchamanîyam samarpayâmi", puis une pincée de riz avec "magalâshatân samarpayâmi".

 

Prière de protection

 

indra-stomèna pañchadäshenä, madhyamïdam vâtènä sagarèna, raksha rakshâm dhârayÄmi

 

O Indra, Seigneur de la prospérité matérielle et spirituelle, protégez l'espace entre les cieux et la terre ainsi que l'esprit entre le corps et l'âme à l'aide de quinze puissances et vertus nobles (cinq prânas, cinq jñânendriyas et cinq karmendriyas ).Votre protection et vos bénédictions me soutiennent.

 

Pendant que vous récitez ce mantra, faites trois cercles au-dessus de la flamme avec une fleur tendue dans la main droite, la tige vers le haut. Avec les derniers mots, jette la fleur doucement vers la Divinité et placez vos mains dans añjali mudrâ en face de l'autel. Maintenant, offrez la flamme au niveau de la poitrine à tous ceux présents, pour permettre à chacun de passer les deux mains sur elle et  de se toucher légèrement les yeux trois fois. Les dieux et les devas peuvent nous voir à travers la flamme et envoyer des bénédictions. Si des personnes particulièrement honorées sont présentes, comme le gourou, les parents ou l'enseignant, offrez leur la flamme en premier.  Ensuite, procédez dans le sens horaire pour autres. Dans certains cas, le pujârî peut se tenir près de l'autel tandis que les dévots se présentent pour recevoir la flamme. Si personne n'est présent à la pûjâ, vous pouvez personnellement tirer des bénédictions de la flamme, mais pas autrement. Enfin, présentez la flamme une fois de plus à la Divinité, puis éteignez-la avec une vague de main droite ou bien étouffez la avec une fleur.

 

Arpanam—Consécration finale

anayâ yathâ shakti krita (nommer la période de la journée), pûjayâ bhagavân sarva devâtmakah

shrî mahâganeshvarah suprîtah, suprasanno varado bhavatu

 

Nous avons accompli cette (l'heure du jour) pûjâ aux mieux de notre capacité, et vous avons adoré, cher Dieu, le plus brillant de tous les dieux. Nous souhaitons qu’elle vous plaise et vous réjouisse. Maintenant enveloppés de votre présence, nous prenons refuge en toi, tendre Ganesh. 

 

Avant de réciter le verset ci-dessus, placer une pincée de riz dans votre paume gauche, puis le transférer sur la paume droite. Ajouter au riz trois cuillerées d'eau et fermez la main. Tenez le riz devant vous pendant que vous faites face à la Divinité, la main gauche sous la main droite et récitez le mantra. En prononçant les derniers mots, laisser tomber le riz et l'eau dans la tîrtha. Les sacrements peuvent ensuite être distribués dans l'ordre suivant: cendres saintes, eau bénite, pâte de bois de santal, poudre rouge, nourriture et fleurs. Si personne n'est présent à la pûjâ, vous pouvez participer aux sacrements vous-même, mais pas autrement. Si de nombreux dévots sont présents, une seconde personne peut aider à passer les sacrements, à l'exception de la cendrée, qui est toujours donnée par la personne qui a accompli la pûjâ.

 

Aum âvâhanam na jânâmi na jânâmi visarjanam, pûjâñchaiva na jânâmi kshamyatâm parameshvara.

mantrahînam kriyâhînam bhaktihînam sureshvara, yat pûjitam mayâ deva paripûrnam tadastu te,

anyathâ sharanam nâsti tvameva sharanam mama, tasmât kârunyabhâvena raksha raksha ganeshvara. Aum tat sat Aum.

 

O Seigneur, nous ne connaissons pas la bonne manière de t’inviter ou comment te dire aurevoir au moment de te quitter. Une connaissance approfondie des rites sacerdotaux ne nous a pas été conféré, nous te prions de ne pas tenir rigueur et de toute erreur ou omission et nous les pardonner. Nous en connaissons peu au sujet des mantras, des conduites pieuses, et de la vrai bhakti. Néanmoins, pardonnes-nous et considérez nos efforts comme s’ils étaient exacts et complets, parce que tu es notre seul refuge. Par ta nature compatissante, Dieu Ganesh, nous te prions de protéger ceux qui prient. Aum est la seule vérité.

 

Ces excuses de conclusion sont récitées avec les mains en añjali mudrâ. C'est une fin formelle et dévote au service d'adoration. Lorsque les derniers mots, "Aum tat sat Aum", sont prononcés , il est coutume de taper les mains trois fois. Tous peuvent maintenant se prosterner. Il est traditionnel et des plus édifiant de méditer pendant quelques minutes après la pûjâ, plutôt que de se précipiter sur  les tâches quotidiennes. Il existe un grand bénéfice personnel dans un tel culte intériorisé, les yeux fermés, l'esprit calme, suivant, au fond de vous, les pranas que la puja a créé. Le culte extériorisé est le chemin de Bhakti; Le culte intérieur est le chemin du yoga. Les deux ensemble forment le cercle complet qui soutient les dévots dans leur vie spirituelle, les rendant forts et bienveillants tout en mettant en mouvement les forces du monde dans leur vie quotidienne. Cet effort double et prolongé en faveur de l'auto-transformation et de la bonne conduite est le fondement même pour atteindre le but final de tous les chercheurs: le moksha, la liberté du cycle de la réincarnation.

Petit projet pour les petits et les grands pour Ganesha Chaturthī

Vous aimerez peut-être également  : 

Un chant d'amour à Ganesh 

Par Rajeshwari Parasivam

 

Ganesha Chaturthī et Ganesha Visarjana, tiré de Aimer Ganesha

Par Sivaya Subramuniyaswami

 

Aimer Ganesha, Le gentil Dieu hindou au visage d’éléphant

Par Sivaya Subramuniyaswami

 

11 bonnes raisons d'apprendre à connaître Ganesha

Par Satguru Bodhinatha Veylanswami

Pourquoi Ganesha a-t-il un visage d'éléphant ? 

Par Kauai Aadheenam

Temple de Ganesha en pays francophones