Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Chapitre 3

Quel est le but ultime de la vie ? 

Le but ultime de la vie est de connaître Dieu, qui est à la portée de toute âme évoluée qui suit une voie spirituelle.

 

Chaque année, ce ne sont que les alpinistes les plus disciplinés qui arrivent  au sommet d’Everest. De même, ce ne sont que les âmes les plus avancées qui, en leur incarnation présente, arriveront au plus haut sommet de la vie. Puisque les âmes n'ont pas toutes été créées en même temps, il y a parmi nous des âmes âgées et des âmes jeunes. Les plus âgées ont évolué au cours de nombreuses incarnations. Elles ont profité des plaisirs de la vie, ont souffert toutes les peines et ont fait face à d'innombrables défis. Ce processus les a rendues inébranlables, comme les alpinistes, prêtes pour l'ascension finale, prêtes à s’unir à Dieu Siva.

 

En mûrissant, on devient bon, généreux, compréhensif et honnête. La colère, la peur et la jalousie ne nous  dominent plus comme autrefois. On est devenu sage et charitable. Cette maturité nous rapproche du véritable but de le vie. Le jour arrivera où nous n'aurons plus besoin des épreuves de la vie, donc plus besoin de renaître. Plutôt, nous continuerons à vivre dans les mondes célestes en notre corps subtil d’où nous rendrons service à l'humanité. Cet affranchissement du cycle de la réincarnation s’appelle moksha, qui signifie libération. Mais avant d’y arriver il faut atteindre le but le plus élevé du raja yoga : la réalisation du Soi Dieu.

 

Une fois qu’on réalise le Soi, on ne se voit plus comme une telle personne venant de tel endroit. Bien au contraire, quand vous regardez en vous-même, vous voyez Siva. Quand vous regardez les autres, vous voyez Siva. Toute âme atteindra moksha, mais très peu d’elles y arriveront en cette vie même. Les Hindous savent cela et ne s’imaginent pas que cette vie soit la dernière. Tout en cherchant à se perfectionner par le service, la dévotion et le yoga, ils savent qu'il y a aussi beaucoup à faire pour satisfaire les trois autres objectifs de la vie: la vertu, la prospérité et la satisfaction.

 

Même moksha n'est pas la conclusion du chemin. Une fois libéré du cycle de la réincarnation, le corps de l'âme, lui, continue à évoluer dans les mondes intérieurs jusqu'à ce qu'il s’unisse complètement en Dieu. Jiva (l'âme) devient alors Siva, union qui s’appelle vishvagrasa. Suivant ce chemin immémorial, accompagné d'innombrables âmes, nous éprouvons une sérénité nouvelle, le sentiment que tout va bien et que tout est parfait.

 

GURUDEVA : « Chaque âme découvre sa propre nature divine, Siva, Réalité absolue, Parasiva, le Soi Dieu, au delà du temps, de la forme et de l’espace. »

Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com