Le Yoga est-il une pratique hindoue ?

Au lever du soleil, un dévot pratique une Asana de Hatha Yoga avancée dans le cadre d'une série qui le préparera à la méditation. Chaque jour, dans sa salle de Puja, il suit une routine spirituelle d'une heure de yoga, dévotion et de méditation.

Profondément enraciné dans les écritures et les croyances hindoues, le yoga est, et a toujours été, une partie essentielle de la religion et de la culture hindoues. Le yoga est aujourd'hui adopté par des dizaines de millions de non-Hindous qui y recherchent les bénéfices reconnus sur la santé physique, mentale et spirituelle.

Réponse plus longue: ces dernières années, un débat vigoureux s'est posé à savoir si le yoga est intrinsèquement une pratique hindoue ou bien une science universelle. Le mot yoga a graduellement changé de significations en s'installant en occident. Son sens original, «union avec Dieu», a été remplacé par la définition plus laïque offerte dans des studios de yoga modernes à travers le monde qui enseignent des séquences d'asanas avec techniques de respiration de base et un peu de méditation. La publicité typique d'un studio se concentre sur les bénéfices physiques, affirmant que «le yoga augmente la circulation et l'oxygénation du sang, nourrit et détoxifie les organes internes, les muscles, les systèmes cardiovasculaire, immunitaire, endocrinien, digestif, reproductif et nerveux». Les États-Unis comptent pour eux seuls plus de 20 millions de pratiquants, on en trouve également des centaines de millions dans le monde entier. 

BKS Iyengar, professeur de yoga renommé, donne une définition plus traditionnelle sur son site: "Le yoga est l'un des six systèmes de la philosophie indienne. Le mot yoga provient de la racine sanskrite yuj, qui signifie «union». Sur le plan spirituel, cela signifie l'union du Soi individuel avec le Soi universel ".
 

Élaboration: le terme «yoga» fait référence à une large gamme de pratiques hindoues; il est donc important de préciser quel type de yoga est discuté. Dans l'usage moderne commun, le yoga se réfère habituellement au hatha yoga: la pratique de postures de yoga, ou asanas, qui proviennent d'anciennes écritures hindoues. Le Hatha yoga a toujours été vue par les hindous comme une préparation à la méditation. Aujourd'hui, surtout en Occident, ses bénéfices sur la santé physique se substituent généralement aux bénéfices spirituel. Le Hatha yoga n'est qu'une facette d'un ensemble plus large de connaissances et de pratiques connues sous le nom d'ashtanga yoga, qui comprend huit étapes. (Ashta signifie huit; anga signifie membre). Les célèbres Sutras du Yoga de Sage Patanjali, qui vivaient autour de l'an 200 avant notre ère, sont considérés comme la première présentation systématique de l'ancienne tradition du yoga. 

 

Pour apprécier la nature spirituelle et religieuse du yoga, il suffit de considérer chacun de ses huit membres, ou facettes. Le premier de ces membres est "yama", les contraintes éthiques; de ceux-ci, le plus important est l'ahimsa, la non-violence. Le deuxième est niyama, des observances religieuses spécifiques, y compris la puja dans le sanctuaire d'une maison et les mantras répétés. Le troisième est Asana, les postures de hatha yoga pratiquées par un grand nombre. Les cinq membres restants sont tous liés à la méditation: pranayama (contrôle de la respiration), pratyahara (retrait des sens), dharana (concentration), dhyana (méditation) et samadhi (illumination ou unité avec Dieu). 

 

Ceux qui ne sont pas hindous peuvent-ils bénéficier de la pratique du yoga sans menacer les croyances de leur religion? Certainement, les adeptes des religieuses libérales peuvent le faire. Cependant, certains ecclésiastiques de traditions religieuse conservatrices pris position contre la pratique du hatha yoga pour leurs adhérents. Par exemple, en 2008, le conseil islamique principal de Malaisie a émis un décret interdisant aux musulmans du pays de pratiquer le yoga. Le président du conseil Abdul Shukor Husim a expliqué: "Nous sommes d'avis que le yoga, qui provient de l'hindouisme ... détruit la foi musulmane. Il existe d'autres façons de faire de l'exercice. Vous pouvez faire du vélo, de la natation, etc. " 

 

Le révérend Richard Farr, vicaire de l'église Sainte-Marie à Henham, en Angleterre, a commenté en 2001: «J'accepte que, pour certaines personnes, ce soit simplement un exercice. Mais c'est aussi souvent une entrée dans d'autres spiritualités, y compris le mysticisme de l'Est ". Le Vatican a publié de nombreux décrets au sujet de la pratique du yoga. En 1989, il a avisé que les pratiques comme le Zen et le yoga peuvent «dégénérer en culte du corps» qui dévaste la prière chrétienne. 

 

On affirme parfois que le yoga n'est pas hindou en soi et que ce ne sont que ses racines qui sont hindoues. Le fait que le yoga soit pratiqué par de nombreux non-Hindous n'en fait aucunement une pratique non-Hindou.  Les racines du yoga, ses origines écrites, sont hindoues. La tige du yoga, sa pratique, est hindoue; et la fleur du yoga, l'union mystique avec Dieu, est hindoue. Le yoga, dans sa pleine gloire, est entièrement hindou. Pratiquez le vos risques et périls!

Tiré de : www.himalayanacademy.com

 14 Questions People Ask About Hinduism

Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com