Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Chapitre 39

Qui sont le quatre grands saints tamouls ?

La vie, la dévotion, les paroles et les chants de ces grandes âmes,
Sambandar, Appar, Sundarar et Manikkavasagar, ne cessent
d'inspirer depuis 1 200 années.

 

Les nalvar, nommés Appar, Sundavar, Sambandar et Manikkavasagar, vécurent au Tamil Nadu il y a environ 1 200 ans et influencèrent profondément  la culture et la vie religieuse de cette region de l'Inde. Les Tamouls les vénèrent et chantent encore aujourd'hui leurs magnifiques hymnes dévotionnels aux satsangs, aux temples et à tout évènement important.

 

Samdanbar, avait tout juste trois ans quand il fut béni d’une vision de Siva, qui le fit créer et chanter spontanément un hymne magnifique, l’un des plus beaux et des plus touchant de l’entière tradition Tamoule et qui s'entend souvent aux satsangs et aux temples. Il parcourut toute l’Inde du Sud accompagné parfois d’Appar, son aîné, et chantait partout les louanges de Siva. A 16 ans, sa famille voulu arranger son mariage. Mais Sambandar pensait autrement. Il était tellement dévoué à Siva que tout juste avant le mariage, au temple à Siva de Tirunallurperuman près de Chidambaram, il entra dans le sanctuaire et y disparut. On ne le revit plus jamais.

 

Saint Tirunavukkarasar qu’on appelait aussi Appar (Père) allait de temple en temple pour y adorer Siva. On le voyait toujours s’occuper des tâches les plus humbles, balayant les chemins du temple ou désherbant les jardins.

 

Saint Sundarar est renommé pour ses visions profondes de Siva et les miracles qui jalonnèrent sa vie. Il était pauvre et priait souvent pour trouver les moyens de nourrir sa famille, prières qui furent toujours exaucées.

 

Les superbes chansons de ces trois saints s'appellent collectivement les devaram.

 

Manikkavasagar, le quatrième nalvar, était le ministre le plus proche du roi de la dynastie Pandyan de la ville de Maduraï. Un jour Il eut une vision transformatrice: Dieu Siva assis sous un banyan. Il abandonna la cour sur-le-champ pour pérégriner ci et là, chantant et composant de célestes chansons qui louaient le mantra Namah Sivaya, qui débordaient d’amour pour Siva et célébraient la bienveillance. On les retrouve dans les collections le Tiruvasagam et le Tirukovaiyar. Il est aussi renommé pour avoir construit le temple de Siva à Tiruperunthurai.

GURUDEVA : « Nos saints ont chanté que Siva est en nous, et que nous sommes en lui. Ayant cette connaissance, la crainte, le souci et l'incertitude nous quittent à tout jamais. »

Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com