Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Chapitre 38

Qui sont nos saints et nos saintes ?

Par leurs attitudes, pensées et pratiques rigoureuses, les saints hommes et femmes de tous les temps ont préservé les précieux enseignements et les ont transmis aux prochaines generations, qu'ils arrivent enfin jusqu'à nous. Notre devoir maintenant est de les transmettre à notre tour. Om.

 

Le sivaïsme a une myriade de saints hommes et femmes. Tous sont d’ardents dévots de Siva, de Murugan et de Ganesha. Nous les honorons tous au jour de leur jayanti, anniversaire. Et nous honorons ceux qui ont quitté ce monde au jour de leur mahasamadhi, trépas, ce qui devient leur nouveau jour de fête, remplaçant l’anniversaire.

 

Les saints rayonnent la paix, l’humilité et la pureté d’une vie de dévotion. Les sages sont de grandes âmes qui pourraient paraître ordinaires. Les satgurus sont des âmes illuminés qui guident les autres sur le chemin. Les saints et les saintes - personnes mariées, gurus, sadhus ou swamis - tous ont pris fermement position en faveur du sivaïsme aux moments critiques de l’histoire. Beaucoup voyagèrent à travers le monde y propageant la culture et le savoir sivaïtes. Certains étaient des mystiques solitaires qui pratiquaient le yoga et méditaient. D’autres écrivirent des textes sacrés et composèrent des hymnes magnifiques que nous chantons encore aujourd’hui.

 

Notre lignée eut son début il y a plus de 2 000 ans quand vivait le kashmiri Maharishi Nandinatha, un maître de yoga. Son disciple Sundaranatha, qu’on appela plus tard Rishi Tirumular, voyagea à pied jusqu’au sud de l’Inde pour y enseigner le sivaïsme. C’est à lui que succédèrent les nombreux gurus de notre lignée. À part la nôtre il ya d’autres traditions sivaïtes dont celle de Matsyendranatha et son disciple Gorakshanatha, qui exposa le hatha yoga et répandit le sivaïsme des natha (maîtres) dans le centre de l'Inde et au Népal.

 

Parmi les nombreuses saintes hindoues, l’austère yogini Karaikkal Ammaiyar se distingue ainsi que notre chère sainte Auvaiyar. Les enfant chantent toujours ses poèmes pour apprendre leur religion et la morale. Les nalvar étaient des saints tamouls célèbres pour avoir préservé le sivaïsme du Tamil Nadu au XIIe.

GURUDEVA : « Même si ce n’est pas votre dharma d’être renonçant, vous ferez de considérable progrès en apprenant comment les grandes âmes s’y sont prises pour faire face à la vie. Vous découvrirez les moyens de suivre leur exemple tout au long de votre vie. »

Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com