Pancha Ganapati :

où l'on se fait des cadeaux

Disons simplement que Pancha Ganapati (Ganapati ou Ganesha aux cinq visages) est le Noël hindou, où l’on célèbre les fêtes de fin d'année et le solstice, d'hivers au nord et d'été au sud. Une fête contemporaine qui à lieu au sein de la famille et s'échelonne au cours de cinq jours. Pendant ce temps on gâte les enfants de cadeaux.  Du 21 au 25 décembre, nous offrons notre dévotion envers Ganesha, le Dieu à tête d'éléphant, Dieu de la culture et des nouveaux départs. On cherche à réparer les erreurs et méfaits du passé en envoyant nos bénédictions d'harmonie et de joie dans un cercle, grandissant de jour en jour, contenant d'abord les membres de notre famille, puis les amis, les collègues, et ceux maintiennent la culture et la religion.  

Que faisons nous exactement pendant cette fête ?

On peut pendant Pancha Ganapati, organiser des sorties, des picnics, des banquets, envoyer des cartes de bon vœux et faire des cadeaux à nos proches, nos amis et nos collègues. On peut également installer un autel, au salon par exemple, le décorer comme vous inspire la fête. On y place une statue ou statuette de pierre, de bois ou de bronze de Panchamukha Ganapati, Ganapati aux cinq visages, une des formes traditionelles de Ganesha. Toute autre représentation de Ganesha peut également faire l’affaire. Chaque matin, les enfants la décorent et l'habillent avec la couleur du jour, car chacun des cinq jours de Ganapati possède sa couleur qui correspond à l'une des cinq shakti, ou énergies du Dieu. 

Comment se déroulent les cinq jours ?

 

Chaque jour on adore l'un des cinq visages de Pancha Ganapati. Ce sont préférablement des enfants qui lui offrent à chaque fois un plateau de friandises, de fruits et d'encens. On lui chante des chansons et après la puja du jour, on se régale de friandises. Chaque jour, on emballe des cadeaux avec des papiers en couleurs, et on les offre à tout le monde et surtout aux enfants. 

Puis on les place devant Pancha Ganapati, mais ils ne seront ouverts qu'au dernier jour.

21 décembre, jaune : l'objectif de ce premier jour est de créer une ambiance d'amour et d'harmonie parmi toute la famille. On se lève de bonheure, on décore l'autel, puis on fait une belle puja pour invoquer les bénédictions de Ganesha.  Assis ensemble, on demande pardon pour les erreurs qu'on a commises pendant l'année, pour les méchancetés qu'on a dites et toutes offences mentales ou malentendus qui on pu arriver. On conclut le tout en évoquant et soulignant les belles qualités de chacun présent.

 

22 décembre, bleu : Durant la deuxième journée, c'est avec nos voisins, parents et amis proches que nous cherchons à créer une ambiance d'amour et d'harmonie. Cela s'accomplit en offrant des cadeaux et en demandant sincèrement pardon pour dissiper tout malentendu ou tension qui pourrait subsister. On téléphone ou on écrit aux parents et amis qui vivent loin de nous, leur demandant à eux aussi pardon.

 

23 décembre, rouge : Durant la troisième journée, c'est avec nos connaissances en général que nous cherchons à créer une ambiance d'amour et d'harmonie. C'est en ce jour que l'on offre des cadeaux à nos collègues, clients, fournisseurs, et où l'on honore nos patrons et ses employés pour exprimer notre reconnaissance. C'est le moment de régler toute dette et tout litige.

 

24 décembre, vert : Durant la quatrième journée, nous cherchons à manifester l'ambiance de joie et d'harmonie que produisent la musique, la danse et les beaux arts en général. La famille, les proches et les amis s'assemblent devant Ganesha pour faire part de leurs talents, parler de l'enseignement hindou et tirer des plans pour stimuler la culture au foyer.

 

25 décembre, orange : Durant la quatrième journée, nous cherchons à manifester l'amour et l'harmonie que produisent la charité et la dévotion. À mesure qu'on déballe les cadeaux, on ressent la présence et la profusion d’amour de Ganesha qui comblent le foyer et les cœurs, et engendre l'inspiration en tous et chacun pour l'année à venir.

A propos de Pancha Ganapati

 

D'où provient cette fête ?

En 1985, au courant des trente jours de fêtes de Markali Pillaiyar (célébrant Ganesha), Satguru Sivaya Subramuniyaswami, fondateur de la revue Hinduism Today, conçu et introduisit Pancha Ganapati. Celui-ci offre aux Hindous, surtout en Occident, un moyen de participer à la saison des fêtes, dont Noël, sans compromettre leurs valeurs hindoues. Ainsi les enfants peuvent donner et recevoir des cadeaux tout comme leurs camarades non Hindous. Et les adultes peuvent s'accorder aux coutumes sociales de la saison, partager cadeaux et cartes de bons souhaits, ainsi que de les accepter.

 

Comment s’assurer que la fête maintienne une nuance hindoue ?

Bien que le fête aie lieu à Noël, les Hindous célèbrent Pancha Ganapati d'une manière distinctement hindoue, sans arbre de Noël, ou père Noël ou divers symboles provenant d'autres religions. L'inspiration des cartes de bons souhaits sont indiens, mettant en avant la sagesse et les écritures hindoues. La musique hindoue et les bhajans

remplacent les chants de Noël.

 

Comment décorer la maison ?  

Puisque Ganesha vient de la forêt, on peut le reçevoir en décorant avec des branches de pin, de bambou, de feuilles de palmier ou de bananier. On agrémente l'autel d'herbe durva, de canne à sucre, de guirlandes de citrons verts, de vadai ou de modaka. On y ajoute souvent des lumières clignotantes, des lampes à l'huile et des décorations colorées suspendues. Après chaque puja, les sucreries se partagent avec les enfants.

Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com