Chapitre   

51

En quoi consiste le foyer idéal ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Le foyer idéal est tellement attrayant et harmonieux qu’il est difficile de s’en éloigner. Dans un foyer digne de ce nom, les membres de la famille jouissent d'amour, de gentillesse, de partage et de reconnaissance. Ici on s'entraide, on est solidaires les uns des autres, on est altruiste, chaleureux, et toujours abordable et disposé à rendre service ou à soulager.


Ce sont les parents qui sont responsables de maintenir une douce ambiance au sein de la famille. Ils y réussissent grâce à l’amour qu’ils nourrissent chaque jour entre eux-mêmes et envers les enfants, et grâce à  leur dévotion au sanctuaire familial. Celle-ci développe une ambiance spirituelle qui transforme la maison en un temple.


On y vénère les Dieux. On y honore les devas, les devas gardiens, les ancêtres et tous les invités. Toutes les pièces sont d'une propreté étincelante. On célèbre la puja tous les jours à l’autel familiale. Dans la mesure du possible, on prend les repas tous ensemble et on les précède en chantant une bénédiction. La famille se réunit toujours pour marquer les fêtes hindoues, où l’on chante et l’on joue les musiques traditionnelles. Dans chaque pièce abonde des œuvres d'art et d’artisanat sivaïtes. Voici les éléments principaux qui créent un espace vital sûr et sain, un refuge, un abri contre les rudesses du monde.


L'harmonie est une ambiance fragile que la famille cherche à protéger en cherchant toujours à comprendre le point de vue des autres, à trouver des points de consensus et d’entente et à éviter les argumentations, les disputes et les paroles inappropriées. Et l’on règle chaque malentendu chaque jour et n’allons pas dormir avant de le faire. Nous traitons chaque invité comme Dieu lui-même et déversons généreusement notre hospitalité.


Les enfants peuvent participer au maintien du foyer heureux. Ils assistent à la puja du matin et pendant les jours de fête. Gurudeva recommande à chaque famille de respecter une « soirée en famille » hebdomadaire, où tous dînent ensemble, tirent des projets, s’amusent, partagent leurs intérêts, expriment leur reconnaissance pour les uns les autres et se réjouissent d’être ensemble sans avoir à regarder la télé, les smartphones ou autres distractions.


GURUDEVA : « C’est dans une demeure propre et bien ordonnée, où l’on maintient la routine petit-déjeuner, déjeuner et dîner, où les dévotions matinales se font religieusement, la famille est unie, prend ses repas tous ensemble, s’entretient souvent et prie tous les jours, que les devas peuvent s’installer. »