Chapitre   

54

Que signifient nos marques sivaïtes sur le front ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Les marques que les Hindous portent sur le front représentent leur culture et pratiques spirituelles. Elles consistent d’un point rouge ou noir, de lignes de cendres et de divers dessins faits de poudre de bois de santal.


La plupart indiquent la dénomination hindoue du porteur. Les Visnouïtes ont souvent un tilak d’argile en forme de U. Les Sivaïtes portent le tripundra, trois lignes horizontales tracées avec de saintes cendres, soit vibhuti ou tiruniru.

Ces signes ont leurs sens mystiques. Les saintes cendres sont visibles des devas des mondes intérieurs, particulièrement pendant la puja, ce qui leur permet de mieux nous aider.


Les saintes cendres  sont  la pureté qui demeure une fois que les trois impuretés d’anava, karma et maya ont été incinérées. Elles attirent les bénédictions et la protection de Dieu Siva quand on les porte au front. Et elles servent à nous rappeler la nature éphémère du corps physique et à nous inspirer à chercher sans plus tarder la grâce salutaire de Dieu Siva.


Le point rouge ou noir se porte pare les Hindous de toutes dénominations, et souvent un peu en dessous du centre du front. Il se nomme bindi en hindi et pottu en tamoul. Il représente le troisième œil, soit la vision spirituelle, et nous rappelle de nous servir celle-ci et ne pas nous limiter à ne voir la vie qu’avec les seuls yeux physiques. Une femme portant un bindi rouge indiquera souvant qu’elle est mariée, tandis que le noir protège surtout quand c’est un enfant qui le porte.


Dans un temple sivaïte, les sacrements qu’on distribue après la puja incluent : vibhuti, kumkum et pâte de bois de santal. Tous les dévots les mettent tous au front. Les femmes mettent une plus petite quantité de cendres sur leur front que les hommes. Dès que l’invité arrive au pas de la porte on le bénit souvent d’un pottu. Nous portons fièrement ces marques sur le front, qu’elles nous distinguent en tant que pieux Hindous.


GURUDEVA : « Nous portons la pure cendre blanche pour signaler aux devas que nous appartenons à cette belle religion. Le vibhuti est notre façon de leur dire, « Nous cherchons votre aide, nous cherchons vos bénédictions ». Et ils peuvent, en voyant les cendres, distinguer notre visage… Le point porté sur le front indique que l’on est Hindou. Il a son sens mystique, représentant le troisième oeil, la vue spirituelle, qui voit ce que les deux yeux physiques ne savent pas voir. »