Chapitre   

55

Comment se comporte-t-on ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

La bonne conduite consiste à bien penser, bien parler et bien agir. « Bien » indique que l’action correspond au dharma et est l’expression de notre âme.


Notre religion nous enseigne que nous sommes tous âmes divines faisant un merveilleux voyage, apprenant nombre de leçons en cours de route. Nous apprenons à voir l'âme, belle et rayonnante, en tous ceux que nous rencontrons, bien qu’ils ne paraissent peut-être pas parfaits à première vue. Nous cherchons à toujours voir le meilleur en chacun et à ignorer les défauts.


Nous faisons de notre mieux d’aider nos prochains par tous les moyens possibles, d’encourager plutôt que de critiquer ou de blesser. Nous nous efforçons toujours d’être le bon exemple et de semer partout la joie. C'est notre sadhana d'exprimer les plus belles qualités : amour, patience et douceur.


Il est de notre devoir d’épauler, conseiller et inspirer les plus jeunes. On admire ceux qui sont plus âgés et on cherche diligemment à absorber leur sagesse. On addresse nos proches avec beaucoup de respect toujours, comme le font les Hindous de l’inde en les appellant « ma tante », « mon oncle » ou « frère aîné » etc. Hors de la famille nous saluons par « Namaste », « Vanakkam », ou « Aum Sivaya ». Il est important de ne jamais contredire ni d’interrompre qui que ce soit, surtout pas nos aînés.


Les quatre clés du comportement honorable sont : pureté, dévotion, humilité et charité.


Nous cultivons la pureté en ne pensant, ne parlant et ne faisant que ce qui est conçu par la compassion envers tous.


Nous cultivons la dévotion par la puja et le service désintéressé, et en étant fidèles et dignes de confiance.


Nous cultivons l'humilité en faisant preuve de patience face aux circonstances et d’indulgence envers tous et chacun.


Nous cultivons la charité en soulageant ceux qui ont faim, qui sont malades ou sans abris, ou qui sont âgés ou malheureux.


Celui qui nous apprend le mieux à bien nous conduire c’est la voix de notre conscience, de notre âme. Pour savoir comment agir, nous pouvons également nous tourner vers Dieu, notre Satguru et nos swamis, les écritures saintes et nos aînés, notre famille et nos amis proches.


GURUDEVA : « L'Hindou garde son humilité, toujours, et évite l'arrogance. Il cherche à aider, jamais à ne contrecarrer, à découvrir le bien chez autrui et à ne pas s’attarder sur  ses fautes. Seul celui qui se conduit sans reproche en lui-même et vis-à-vis de ses  semblables, lui seul, peut se considérer honorable. »