Chapitre   

63

Comment est-ce qu’on prie ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Dieu Siva et les Dieux nous accompagnent constamment. Ils sont encore plus proches de nous que notre souffle, que nos mains et nos pieds. Nos prières sont nos entretiens avec eux.


Pour prier, représentez-vous mentalement le visage de Dieu Siva, ou de l’un des Dieux, concentrez-vous et prononcez mentalement votre prière, en même temps que vous l’envoyez au haut de votre tête et au-delà. On peut prier n'importe où, mais les êtres des mondes subtils vous entendent mieux quand vous êtes au temple ou à votre autel familial.


L'une des prières les plus puissantes est celle qui consiste simplement à remercier Dieu Siva pour toutes les bénédictions qu'il vous a envoyées tout durant votre vie. Toutefois, les dévots prient généralement pour une aide quelconque. Les Dieux répondront assurément. Au minimum ils enverront une bénédiction pour calmer l’esprit et purifier l’aura du dévot. Et parfois il n’en fallait pas plus.


Disons que vous priez Dieu Ganesha pour qu’il vous aide dans vos études. Après qu’il a envoyé sa bénédiction, la matière devient plus claire et intéressante. Vous assimilez mieux et obtenez de meilleurs résultats aux examens. Si votre prière est complexe, Ganesha enverra peut-être un deva spécialisé pour étudier votre situation et déterminer la meilleure façon de vous aider.


Il est réconfortant de savoir que les Dieux, leurs devas et vos devas gardiens  personnels sont à tout moment disponibles pour vous aider et vous guider. Ce grand avantage est un à-côté qui vous est dû une fois que vous menez une vie de dévotion et que vous êtes fidèle à votre sadhana.


Certains temples, tel que le Temple Kadavul à Hawaï, invitent leurs dévots à leur envoyer des prières écrites. Une fois que les prêtres les brûleront, les formes astrales de celles-là apparaîtront au Devaloka où les devas les liront et agiront en conséquence.


Avant de demander leur aide, on fait de son mieux pour résoudre le problème soi-même, usant de ses propres ressources personnelles. En priant, on se rappelle toujours que Dieu et les Dieux savent ce dont on a vraiment besoin, les expériences auxquelles on doit faire face et les leçons qu’on a encore à apprendre. Ils répondront à nos prières, c’est sûr. Mais peut-être pas tout de suite ou de la façon voulue. On doit être patient et en toute sagesse accepter leur réponse.


GURUDEVA : « Ceux qui prient dans les temples à Siva sont peu à peu accueillis dans le domaine des Dieux. En conséquence, l’un, ou plusieurs, des innombrables devas accompagnent le dévot jusque chez lui… À la longue, ils deviennent les devas gardiens de la famille, et ce sont eux qui seront les premiers à recevoir les prières écrites du dévot quand elles arriveront au Devaloka au moyen du feu sacré. »