Chapitre   

64

Comment célèbre-t-on les fêtes ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

L’hindouisme aime les fêtes, et ses adhérents ne ratent jamais l’occasion de célébrer. Ils mettent volontiers leurs affaires de côté pour se rendre auprès de famille, amis, voisins et étrangers même, pour faire la fête et s’amuser. C’est le moment de réjouir le cœur et le foyer et, surtout, de se rapprocher de Dieu.


Les fêtes hindoues sont possiblement plus impressionnantes et variées que celles de toutes les autres religions du monde. L’Hindou dévoué sait que les fêtes dénotent des moments ou les trois mondes se rapprochent les uns des autres, et Dieu et les Dieux sont proches de nous, nourrissent nos âmes, allègent nos karmas et nous bénissent, nous et nos familles.


Mais les fêtes font encore davantage. Elles assurent la continuité de la religion même,  produisant périodiquement l’étincelle qui ranime le zèle de la dévotion au sein de la communauté. Elles fournissent le carrefour spirituel où les Hindous se rencontrent pour affirmer leurs valeurs communes et célébrer les événements de la vie.


Avant chaque fête et pour s’y préparer, certains font des vœux, étudient les écritures saintes, font pèlerinage et jeûnent. Ces actes dévotionnels rapprochent le dévot des Dieux et le maintiennent sur son chemin vers le plus profond de lui, le Soi.


Quand la fête s’amorce, la dévotion personnelle se transforme en rituel commun, ou des millions d’âmes participent à un spectacle spontané. Chaque fête est unique et inoubliable et, par ses sons, ses arômes, ses décors flamboyants, et son fol étalage de mets et de saveurs, elle rappelle à l’Hindou quelle est sa foi. Ainsi l’esprit et les émotions débordent d’hindouisme à mesure que s’entonnent les saints mantras, que de vénérables personnes prêchent les grands enseignements, et que les bhajans retentissants louent les Dieux.


Chaque village de l’inde et chaque communauté hindoue à travers le monde partage un peu de sa culture par sa façon de célébrer les fêtes, ce qui crée des variations sans fin. Récemment, à cause d’un nombre croissant d’Hindous en diverses parties du monde, les fêtes hindoues se célèbrent pratiquement partout. Qu’y a-t-il de plus agréable, que la fête hindoue, de plus vivant, de plus spectaculaire et riche de symboles, tout en entretenant une piété profonde ?


GURUDEVA : « Les fêtes procurent des occasions merveilleuses pour communier avec Dieu et les Dieux, pour se réjouir avec sa communauté et pour approfondir sa sadhana… Nous faisons de notre mieux pour assister à chaque grande fête, quand la shakti du Dieu est à son plus puissant, ainsi que pour faire chaque année un pèlerinage vers quelque temple situé loin de nous. »