Chapitre   

68

Comment considère-t-on les autres religions ?

RS1-in gods hand.jpg

Retour à Siva

Un abrégé de l'enseignement hindou sivaïte

Les Hindous sincères et bien établis dans leur sadhana ont beaucoup d’amour pour leur religion. Gurudeva n’hésitait pas à la qualifier de « plus grande religion du monde ». Il nous faudrait une centaine de vies pour bien connaître sa haute culture, comprendre sa profonde philosophie, jouir de ses magnifiques temples et profiter de ses nombreuses pratiques de yoga.


Et cependant, l’Hindou ne penserait jamais que la vérité lui appartient à lui seul. Au contraire. Sa religion dit « hindouisme » se nomme plus correctement sanatana dharma (la voie éternelle) - son nom originel. Les vérités qu’enseigne l’hindouisme sont universelles et persistent depuis toujours pour toutes les âmes sans exception. Donc, l’Hindou voit sa religion reflétée dans toutes les autres, et il a toujours beaucoup de respect et d’affection pour leurs adeptes.


Mais n’oublions pas que les religions ne sont pas, pour autant, identiques. Chacune professe ses croyances distinctes, s’inspire de ses écritures particulières et pratique à sa façon. Et souvent, la théologie de l’une s’oppose directement à l’autre. Mais même de telles divergences ne doivent jamais provoquer de tension ou d'intolérance.


Les Sivaïtes cherchent à suivre fidèlement leur tradition sans se laisser distraire par d’autres fois ou mouvements modernes. Ils sont les défenseurs de leur foi et ne se laissent pas charmer par l'appât du nouveau.


Nous encourageons tous et chacun à suivre et à défendre la religion qui est la leur. L’adepte qui suit fidèlement sa religion avec conviction, clarté d’esprit, et reconnaissance pour sa culture vivra avec force d’âme.


L’Hindou ne cherche jamais à convertir quiconque à sa foi. Cependant nous accueillons chaleureusement les chercheurs qui désirent sincèrement se joindre à notre foi. Nous nous opposons fermement aux pratiques immorales des groupes qui cherchent à attirer vers eux les Hindous, surtout quand ceux-ci se trouvent affaiblis et en état de détresse.


Gurudeva conclut : « Nous respectons toutes les traditions religieuses et tous leurs adeptes. Ce sont les gens religieux dans tous les pays qui créent les bons citoyens et font les sociétés paisibles. Cependant, les Sivaïtes sauvegardent soigneusement leur foi et la pratiquent avec sérénité ne se laissant pas dérouter par d'autres chemins, anciens ou contemporains. »


GURUDEVA : « Les personnes qui constituent l’hindouisme partagent une distincte structure d’esprit. Ils sont en mesure de comprendre, de reconnaître, d’accepter et d’estimer les adhérents d’autres religions. Ils les voient dans leurs esprits comme étant de bonnes personnes religieuses. »