Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com

December 9, 2019

December 2, 2019

September 30, 2019

July 28, 2019

Please reload

Posts Récents

Cuisine de l’Inde

December 9, 2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Les trois mondes

January 25, 2019

 

 

 

Chapitre 21, Que sont les trois mondes? Il existe trois mondes. Le premier est l'univers physique, le plan matériel, ou bhuloka. C'est le monde qu’on voit avec les yeux physiques et que l'on peut toucher,  le monde matériel où l’on vit les expériences qu’entraine le corps physique, où le karma se crée, le désir s’assouvit et le devoir s’accomplit.

 

Le deuxième monde est le plan subtil ou astral, l’antarloka, qui se trouve à l'intérieur du plan physique. C’est là que  se rend l’âme pendant le sommeil ou après la mort. Puisque nos pensées et sentiments font partie de ce monde, nous y vivons même étant éveillés. Durant le sommeil, nous quittons le corps physique et vivons uniquement en ce mond. Il se peut même qu’on y assiste à un satsang du satguru.

 

L’antarloka comprend de nombreux niveaux, à partir des régions infernales, le naraka, où vivent les démons ou asuras, jusqu'aux sommets célestes du devaloka où vivent les devas, les anges. Lorsque le corps physique meurt, nous vivons uniquement en notre corps subtil dans l'antarloka.

 

Le troisième monde est le plan causal, sivaloka, le monde de lumière et de béatitude. Ce plan supérieur est la demeure de Dieu Siva et des dieux qui l'assistent, tels que Ganesha, Murugan et autres âmes avancées capables d’exister uniquement en leur corps lumineux, le corps de l’âme. C’est le sivaloka qu’on éprouve quand on voit la lumière intérieure ou qu’on a une intuition impressionnante.

 

On peut adorer Dieu et les dieux n'importe où, mais c’est au temple qu’on y réussira le mieux parce que c’est un espace sacré où les trois mondes se rencontrent. Normalement, nous ne voyons pas les mondes intérieurs, et c’est le temple qui nous permet de sentir leur présence et celle de DIeu,  des dieux et des devas, tout comme les lunettes de vision nocturne nous permettent de voir dans l'obscurité. Pendant la puja, nous chantons, sonnonsr les clochettes et offrons de l’encens, des lumières et des fleurs. Ce rituel nous rapproche de Dieu et des grands êtres des mondes intérieurs.

 

GURUDEVA: Pour les disciples de Siva, la religion consiste en communication et collaboration harmonieuse entre les trois mondes et la puja réussit à les établir.