Qui nous sommes

Nous sommes dévots de Siva  épris par la magnificence de l'hindouisme, sa pensée, sa spiritualité, sa sagesse, son savoir-vivre, ses pratiques efficaces et ses connaissances profondes. On cherche à présenter cette merveille en son essence la plus pure,  en toute sa beauté et ainsi l'offrir  

aux francophones du monde.

© 2019 par L'équipe de Siva fièrement créé avec Wix.com

Ganesha Chaturthī et Ganesha Visarjana

Ganesha Chaturthī 

 

Célébrer la naissance de Ganesha

Également connu sous le nom de Vināyaka Chaturthī, Ganesha Chaturthī, est un jour de la fête célébrant la naissance de Ganesha. C’est l'un des plus grand festival national de l'Inde et le festival annuel le plus important de Ganesha. Il est célébré le jour du chaturthī, c’est-à-dire, le « quatrième jour » après la nouvelle lune du mois tamoul d'Avani (août-septembre). Pour cette fête, nous décorons le temple et la maison avec des feuilles de bananier, de la canne à sucre et des ficelles ornées de feuilles de mangue, donnant aux lieux l’aspect d’une petite forêt. Au temple, nous apportons des paniers de fruits et de bonbons, en particulier des modaka, et nous les plaçons devant l'autel de Ganesha. Il y reçoit des pūjā spéciaux tout au long de la journée et on lui offre souvent une parade à l'extérieure du temple.  Chaque année, nous obtenons ou bien fabriquons une petite ou une grande image de Ganapati à base d'argile molle et l'utilisons pour la puja à la maison pendant les deux à dix jours qui suivent Ganesha Chaturthī. Pandit Arunachalam note: "Au Karnataka, en Inde, les jeunes pratiquent un rituel consistant à voir 108 Vināyakas, pour ce faire, ils visitent les maisons de leurs amis et de leurs proches ce jour-là.[...] Le culte de Ganesha en ce jour est censé permettre aux jeunes étudiants de progresser et de réussir dans toute leur entreprises » (Festivals of Tamil Nadu, p. 110-121).

Srī Arunachalam continue avec une description du Pūjā de Chaturthī même: "Le culte, ou la pūjā, se fait comme d'habitude vers la fin de la matinée. Toute la maison et l'entrée de la maison sont décorées avec des kolam. Des guirlandes végétales sont suspendues autour du l’autel, ce qui en fait une sorte de maṇḍapam (hall) décoré. Des jeunes feuilles  blanches de coco, divisées et artistiquement tressées, des feuilles de mangue vert foncé, des lis blancs et des guirlandes végétales roses et cramoisies colorent les lieux. L'image d'argile nouvellement créée est placée face à l'est dans un endroit approprié dans la partie nord de la maison, sur un socle décoré de kolam représentant un padma (fleur de lotus) à huit pétales. Sur le padma, une petite quantité de riz (riz non cuit) est répandue et l'image de Ganesha est placée sur une feuille de plantain. Seules des fleurs blanches sont utilisées pour la puja. Particulièrement des fleurs d'Aruhu et d'Erukku. Ensuite, tous les rituels de la pūjā y sont effectués.

"On offre, entre autre, des fruits de la saison, tels que la pomme de bois et le jambu (naval), ainsi que des bananes plantain et des noix de coco... Habituellement dans les zones rurales, une pūjā est exécutée à nouveau le lendemain matin ou à midi (punarpūjā) avec des offrandes de produits frais. Le soir, les garçons portent l'image de Ganesha ansi que les fleurs jusqu'à un bon bassin d’eau ou un réservoir.  C'est ainsi que Ganesha qui a été façonné avec de la terre, retourne maintenant à la terre-même. " C'est un jour de réjouissance et de recherche des bénédictions du maître des obstacles pour apporter la richesse et le succès dans notre vie.

Gaṇesha Visarjana
Cérémonie d'immersion 

 

Ganesha Visarjana (un mot sanskṛit signifiant «départ») nomme la cérémonie d'immersion de Ganesha Chaturthī. Particulièrement dans l'état de Mahārāshṭra, il a lieu dix jours après Ganesha Chaturthī; bien que dans certaines régions, Visarjana est pratiquée le jour même de Chaturthī. C'est une cérémonie d'adieu à un Dieu bien-aimé. Le jour de Chaturthī, nous célébrons l'anniversaire de Ganesha et l'honorons comme invité bien-aimé pendant dix jours. Puis, le dixième jour, appelé chaturdaśi, nous lui disons adieu au bord de l'océan ou sur les rives d'une rivière, ou dans les murmures d'un ruisseau et le regardons flotter au loin sur le moyen de transport que nous lui avons préparé jusqu'à ce qu'il disparaisse finalement dans les eaux. Nous honorons son départ par un grand défilé, le portant sur un palanquin orné de fleurs et accompagné de pūjā, de musique, de danse et de célébration. Des images d'argile de Ganesha spécialement préparées pour cet événement sont dissoutes dans l'océan ou dans un autre plan d'eau à ce moment par des fidèles du monde entier, ce qui signifie que Ganesha se retire dans une conscience omniprésente. Bien que la Visarjana ait été célébrée comme fête religieuse pendant des milliers d’années, elle est devenue particulièrement populaire au début de ce siècle.

Origine de la popularité du festival

Srī SK Deodhar a expliqué la popularité du festival Visarjana dans l’édition de Juillet 1988, HINDUISM TODAY : "Lokmanya Tilak de Mahārāshṭra, qui a été la première à défendre l’indépendance indienne et à se libérer de la domination britannique, a lancé une pūjā publique, afin de mobiliser les gens pour qu'ils se rassemblent pour construire une Inde forte et unie, fondée sur ses traditions saintes et les  enseignements de ses écrits sacrés. Depuis lors, les gens observent le festival, tant à la maison qu'en public, avec l’option d'un jour et demi à 5, 7 ou 10 jours. Le dixième jour est Ananta Chaturdaśi, qui coïncide avec la pūjā d'Ananta, le saint serpent.

"La procession d’immersion du dixième jour est très spectaculaire dans de nombreuses villes, alors que des milliers d’idoles sont emmenées à la mer ou à la rivière accompagnées de musique, de danse, de réjouissances, de chars de rue et de décorations. Celles-ci se poursuivent souvent à travers la nuit du dixième jour, jusqu'au matin du onzième jour. La célébration consiste à transporter une idole de terre à partir du marché et lui offrir une pūjā dans le style traditionnel, comme vous le feriez pour un invité respecté qui vient chez vous. Quand il est temps pour un invité de partir, nous lui offrons des cadeaux et de la nourriture pour son voyage. Ensuite, nous l'accompagnons jusqu'à la frontière du village, qui est souvent une petit rivière ou un ruisseau. Lorsque l’invité entre dans l’eau du ruisseau, nous lui disons au revoir et rentrons chez soi. Cette ancienne tradition est observée à travers la fête de Ganesha, en plongeant l'idole de terre dans la rivière, la mer ou le réservoir d’eau choisi. La pratique originale s'étalait sur une journée et demi: amener l'idole le premier jour, faire la pūjā, se réjouir et l’immerger le deuxième jour. Mais plus tard, beaucoup de gens ont augmenté la durée de la fête pour célébrer l’événement avec plus de joie, dévotion, musique, discussions religieuses, etc. L’État indien de Mahārashṭra est réputé pour ses festivals de Visarjana qui attirent chaque année des millions de personnes, notamment dans les villes de Bombay et Pune. "

 

Il est bien connu que le Dieu Ganesha a le don de rassembler les dévots et Visarjana est l'une des manières par laquelle il le fait. Tous oublient leurs soucis quotidiens pendant cette célébration et se réunissent avec les autres pour s'amuser. En 1988, Ganesha a conquérir de nouveaux territoires lorsque Visarjana eut lieu aux États-Unis. Ce fut le premier festival hindou public interconfessionnel à grande échelle de l'histoire des États-Unis. Ce fut en effet un événement historique. Près de deux mille hindous se sont rassemblés à San Francisco, en Californie, le 25 septembre pour un grand festival qui a culminé sur dix jours de culte et de festivités débutés le jour de Ganesha Chaturthī.

Plus de vingt organisations hindoues de diverses traditions ont participé à l’élaboration de la toile de fond majestueuse du pont du Golden Gate. Des cornes retentirent, des tambours jouèrent et des cloches retentirent alors que des centaines d'images de Ganesha furent transportées de manière spectaculaire dans l'océan Pacifique. Plusieurs fidèles ont déclaré avec joie qu'ils se sentaient comme s'ils étaient en Inde à nouveau. La célébration a prouvé à tous que l'hindouisme avait atteint un nouveau niveau de maturité aux États-Unis, alors que les fidèles proclamaient avec assurance leur foi en une si grande cérémonie publique. Le festival a maintenant lieu chaque année dans la région de la baie de San Francisco. L'Australie a emboîté le pas quelques années plus tard et des défilés annuels ont maintenant lieu dans les rues de Sidney par tous les groupes hindous réunis.

Source : Aimer Ganesha, par Sivaya Subramuniyaswami

Petit projet pour les petits et les grands pour Ganesha Chaturthī

Vous aimerez peut-être également  : 

Un chant d'amour à Ganesh 

Par Rajeshwari Parasivam

 

Ganesha Chaturthī et Ganesha Visarjana, tiré de Aimer Ganesha

Par Sivaya Subramuniyaswami

 

Aimer Ganesha, Le gentil Dieu hindou au visage d’éléphant

Par Sivaya Subramuniyaswami

 

11 bonnes raisons d'apprendre à connaître Ganesha

Par Satguru Bodhinatha Veylanswami

Comment créer votre propre Ganesha en argile 

Par Sivaya Subramuniyaswami

La Puja pour Ganesha 

Par Kauai Aadheenam 

Pourquoi Ganesha a-t-il un visage d'éléphant ? 

Par Kauai Aadheenam

Temple de Ganesha en pays francophones